Introduction à la Fabrication Additive (Impression 3D) – Les applications

Luxe et mode – Maroquinerie

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #248504
    seb2320
    Participant
    @seb2320

    Bonjour,
    Pour ma part, j’ai une petite activité en autoentrepreneur de maroquinerie et j’utilise beaucoup l’impression afin de pouvoir obtenir des patrons solides pour les objets que je reproduis en « série » car la patron papier à tendance à rapidement se replier sur les bords quand on reporte un tracé sur du cuir ce qui pose des problèmes de mesures sur le tracé final, car contrairement au tissus, on ne travaille pas avec des marges.
    Je l’utilise également pour me faire mes poinçons de « signature » à moindre cout car même si ils ne sont pas aussi résistants, il me reviennent à une quarantaine de centimes par an au lieu de 150 à 200€ si je devais le faire usiner. Défaut de la pièce unique.
    Un autre usage que j’ai de cette technologie est l’impression de « contre-formes » quand je fais des objets en cuir moulé. Cela me permet de créer n’importe quel forme du moment que je respecte les contraintes d’angle ou de souplesse de mon cuir, qui de toute façon, sont bien plus restrictives que les capacités d’une imprimante 3D.
    J’ai exposé ici un des usages de ma machine.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.