À quoi sert l'extension Additive Build dans Autodesk Fusion 360 ?

Mode d’emploi de la fabrication additive

La configuration de l'impression

Après avoir conçu une pièce de l’environnement de conception, il est possible de changer d’environnement pour le menu de fabrication. Nous pouvons par la suite sélectionner un environnement de fabrication parmi ceux proposés (fraisage, tournage, fabrication additive). Pour l’impression 3D, l’environnement adapté est la « fabrication additive« . Comme dans tous les environnements liés à la fabrication, sur Fusion 360, la première étape est de choisir une nouvelle configuration. Nous pouvons ensuite choisir la machine pour l’impression 3D en sélectionnant un type comme filtre, ou bien en entrant directement la référence de la machine. La machine n’est pas éditable dans la bibliothèque Fusion 360. Cependant, nous pouvons la copier et la glisser dans la bibliothèque du cloud, et l’éditer à cet endroit pour la personnaliser. La pemière raison de personnaliser une machine est que si nous ne souhaitons pas imprimer sur la totalité du volume d’impression mais imprimer sur un petit volume, on peut le faire en changeant les dimensions. La seconde raison est que nous avons plusieurs machines auxquelles nous ne pouvons associer qu’un seul nom et nous pouvons donc associer des paramètres uniques à ces machines, de manière personnalisée.

La modification du modèle de fabrication

Lorsque nous sommes dans l’environnement de fabrication, nous pouvons éditer des modèles de fabrication pour créer la base de ce que nous allons imprimer. Le premier modèle de fabrication est la copie de ce que nous voyons dans l’environnement de conception. Cependant, en éditant un modèle, nous n’allons pas changer la conception dans l’environnement de conception, nous sommes capables de changer la géométrie et de dupliquer la pièce pour en obtenir plusieurs. Ensuite, il est possible d’ajouter un support et de créer une configuration en sélectionnant la machine pour placer les objets au centre de l’espace d’impression.

La sélection des supports

Les supports sont nécessaires dans une grande variété de méthodes de fabrication additive pour garder la partie de la pièce en porte-à-faux et permettre le dépôt de la matière tout en assurant une rigidité durant le procédé d’impression. Fusion 360 utilise 3 formes principales de support : bars, polygones et volumes. Nous sélectionnons un support avec la fonction « support » et en sélectionnant le type, comme « volume« , puis en entrant « l’angle critique du support » qui est l’angle en-dessous duquel les volumes en porte-à-faux avec un angle plus élevé vont générer un support. Nous pouvons ensuite modifier l’opacité de support en allant dans « préférences« , « fabrication » et changer l’opacité de « 100 ». Il est possible d’éditer le style du support en allant sur « général sous-section« . En sélectionnant le type de remplissage, nous pouvons choisir la structure, comme « creuse« . L’orientation peut être changée en éditant le volume et en choisissant un « raster » (une trame), en modifiant l’angle dans « rotate by Z ». 

La simulation d'impression et génération d'un G code

Une fois les paramètres d’impression entrés, nous pouvons générer un fichier G-code avec la fonction “post process” afin de permettre de retranscrire les informations entrées à la machine qui va imprimer la pièce en 3D.

Mode d'emploi de la Fabrication Additive pour une machine différente

L’utilisation de l’extension de la “Fabrication Additive” va être la même d’une machine à une autre mais avec des paramètres différents tels que le choix de la machine, les paramètres à entrer ainsi que des types de supports différents, et donc de nouveaux paramètres à entrer en fonction de ces supports. Les étapes resteront identiques d’une machine à une autre.

La configuration de l'impression et la modification du modèle de fabrication

Abonnez-vous à notre newsletter